Portrait
Nautisme

Thimoté Polet et Nicolas Lemarchand : un duo complémentaire pour une première transat

Ils ont presque 25 ans d’écart et ne se connaissent que depuis trois ans. Pourtant, Thimoté Polet et Nicolas Lemarchand sont plus motivés que jamais pour cette première aventure, en duo, de la course au large.

Duo de skippers
Nicolas Lemarchand, 44 ans, souscripteur d'assurances maritimes chez Helvetia
Thimoté Polet, 20 ans, étudiant en DUT Techniques de commercialisation au Havre
Bateau : Entraide Marine (Class40)

Du haut de ses 20 ans, Thimoté en impose par sa maturité et son palmarès bien rempli : initié par son père dès l’âge de 6 ans, il a été sacré champion d’Europe en juin dernier en match racing. Coaché par Cédric Chateau, il fait partie de la Normandie Elite Team, et se prépare à devenir lui-même coach sportif. Nicolas n’est pas en reste puisque, initié à l’âge de 10 ans, il a remporté le Tour Voile en amateur en 2010, et a été sacré depuis vice-champion de France et d’Europe en first class 8. Tous deux se sont connus alors que Thimoté, sponsorisé par Helvetia ‒ où travaille Nicolas ‒ a participé à l’organisation de régates inter-entreprises. « Depuis, tout ce que l’on a fait ensemble, on l’a gagné ! », résume Nicolas.

« Il y a un an, quand Nicolas m’a appelé pour me proposer de faire la Transat, j’ai d’abord pensé à une blague ! » Dans quelques jours, ils seront pourtant sur la ligne de départ aux côtés de skippers de renommée internationale. Issus de la navigation à la journée, chacun a néanmoins déjà expérimenté la course au large. Bien que leur bateau s’apparente plutôt à « une mobylette, face aux F1 de dernière génération », les deux skippers vont donner le meilleur en termes de performance et miser sur leurs compétences et complicité pour surprendre. « Notre manque d’expérience au large sera notre point faible, surtout pour la gestion de la météo et du sommeil. En revanche, on est assez bons en manœuvres », explique Thimoté. « Et surtout, conclut Nicolas, on a la gagne et l’envie de porter haut les couleurs du Havre ! »